Pourquoi j’ai créé le Togolese Women Tea Time ?

Posted: 14 mars 2018 by Ennelle

Spread the love

 

J’adore le thé et je suis gourmande, alors je fais des tea time à Paris à toute occasion. Alors pourquoi pas un tea time avec les togolaises et africaines  pour refaire le monde en toute simplicité et lucidité ? Koko m’a dit : pardon, ne parlons surtout pas de cheveux ! Cathy m’a demandé, quelles sont les règles ? J’ai répondu je ne sais pas bien. C’est un projet à co-construire, je ne peux pas et ne veux pas décider de tout. Cette citation m’est venue en tête :

« Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente. » – Reid Hoffman tweet

Commençons et nous verrons. Ce que je sais, c’est que du concret devait naître de ces échanges à venir. Je savais que les débats seront passionnés mais devront être empreints de bienveillance.  Les sujets politiques sensibles devront être abordés avec une perspective autre que la simple critique. Et que au-delà des débats, du concret devra naître de nos échanges.

Alors nous avons commencé il y a 1 an et sommes aujourd’hui 50 membres dans ce club privé. Ce réseau professionnel féminin a à son actif des conférences avec des intervenants experts et éminents togolais, des contributions à des actions privées. MAIS NOUS VOYONS PLUS GRAND ! NOUS VOYONS PLUS LOIN !

Revenons au point de départ : Nadou Eliké Fifonsi, alias Ennelle

Originaire d’un pays dont la diaspora est plutôt dense, je suis certaine que pour la plupart d’entre nous, la question du rapport au pays d’origine n’est pas linéaire. Nos liens avec nos parents, sœurs et frères restés au pays sont restés chaleureux et forts. Je sais également que cette folle envie prendre son balluchon sur la tête et retourner chez soi s’est posée à tous les membres de cette diaspora. Les thèses sur l’interculturalité stipulent que passé un moment à l’étranger, où l’on peut être dans une phase de rejet, on entre dans une phase d’adaptation au point d’adopter profondément sa seconde culture. Puis vient le temps de l’équilibre. Il faut alors trouver une manière de vivre sa double culture, de vivre comme un citoyen du monde.

Nous pouvons être fortement engagés ici et là.

Mes expertises sur les réseaux sociaux, le collaboratif et la transformation numérique me le démontrent chaque jour. Pour agir dans un endroit, nous ne sommes pas obligés d’y être 365 jours sur 365 jours.

Enfin, mes expériences en entrepreneuriat, en management interculturel et transformation et en coaching de cadres dirigeants doivent bien être utiles à autre chose qu’à mon employeur. Qu’aurai-je transmis dans ce monde si je me suis uniquement concentrée sur ma famille, ma descendance ? Je me dois de voir au-delà, d’aspirer à plus de partage et à une vision plus collective. Nous avons besoin en Afrique de ne plus être autocentré dans notre approche de la réussite. Profondément mue l’envie de faire bouger les choses et les faire avancer dans le bon sens, je suis convaincue que :

  1. la transformation :
  • peut naître de quelques-uns ;
  • peut émerger collectivement d’acteurs indépendants ;
  1. les femmes :
  • sont bien placées pour comprendre les aspirations de développement économique et social d’un peuple ;
  • faire émerger un vivre ensemble durable et bienveillant.

Je suis surtout convaincue que je ne suis pas seule à penser cela et que mener cette idée à plusieurs est plus intéressante.

ÊTRE et VIVRE AUX 4 COINS DU MONDE DEVRA DEVENIR UNE FORCE POUR NOUS : facilité d’adaptation et altérité, combativité, dépassement de soi…

“Définissez le succès avec vos propres termes, atteignez-les avec vos propres règles, et construisez une vie que vous êtes fiers de vivre.” Anne Sweeney tweet

Ce réseau professionnel est donc pour vous et pour moi. Merci à toutes vous qui êtes déjà là et qui enrichissez le débat et faites vivre ce groupe. En avant toute !

“Ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font”- Steeve Jobs. tweet

Vous saisissez là, nous venons de sauter de la falaise ! Rejoignez-nous !

Entrez dans la mêlée avec nous !

1 Comment

Leave a Reply