Épargnez dès maintenant pour préparer l’avenir ! un article de Koko Lawson Adoté

Posted: 5 novembre 2017 by Ennelle

Spread the love

A un moment donné dans sa vie, la gestion des finances devient une priorité. Pourtant ce ne sont pas des compétences que nous apprenons directement à l’école ou que nous enseignent spontanément les parents. Nous savons tous tacitement qu’il faut bien gérer sa vie, ses finances. C’est à peu près tout…

Personnellement, j’ai toujours été de nature à faire très attention à mes dépenses. Je me rappelle encore quand je recevais mon argent de poche alors que j’étais au collège, il me tenait à cœur d’avoir un peu d’épargne, alors j’épargnais déjà. Je mettais cet argent auprès de ma tante. Il m’arrivait même de dépanner ma sœur.. Il faut dire qu’avec une grand-mère commerçante, on me dit souvent que je suis son reflet…

L’autonomie financière est une priorité pour moi. A mon arrivée en France, je recevais de l’argent mensuel de poche et je vivais avec mon frère donc autant dire que je n’avais pas vraiment de problèmes de sous. Mais j’ai quand même cherché un job d’été puis un job régulier au cours de l’année universitaire. A moi la joie des matins froids et des premiers métros pour commencer mon service à 6 heures du matin chez Autogrill à Gare de l’Est. J’avoue que j’ai vite troqué ce job pour un job de professeur à domicile plus flexible et quand même plus stimulant intellectuellement. A partir de ce moment, j’ai tenu à être indépendante pour gérer ma vie sans aide financière de mes parents. En prime, je pouvais financer mes billets d’avion pour rentrer en vacances au Togo. Bien entendu, je continuais à constituer une petite épargne sur mon livret jeune.

Quand j’ai commencé à travailler, mon mot d’ordre était de garder en épargne le 1/3 au moins de mon salaire. A partir de ce moment, j’ai effectué de divers épargnes et investissements.

Plusieurs supports permettent d’épargner mais je ne vais pas rentrer dans le détail de tous les supports. Je vais vous recommander en plus du livret d’épargne classique, 4 types d’épargne-investissement: l’immobilier, la bourse, l’assurance-vie et l’épargne retraite.

Le livret d’épargne classique (le plus connu en France étant le livret A) est pratique mais aussi très flexible en termes de retrait d’argent.

Il est en effet important d’épargner ou d’investir dans des supports qui sont bloqués tout en privilégiant a minima le moyen terme (3 – 8 ans).

Pourquoi ? Ainsi, vous ne vous laissez pas tenter par l’envie intempestive de retirer votre argent et le dépenser dans des choses que vous jugez absolument prioritaires sur le moment. Quand l’argent est bloqué, je peux vous assurer que vous trouverez des solutions de substitutions. Vous apprendrez par exemple à vous passer de toutes ces choses très très prioritaires :-).

Sur un moyen terme, l’assurance vie est un support très intéressant. Ce support vous rapportera plus d’argent (en moyenne 2% du montant épargné) comparé au livret A (0.75%). L’assurance-vie est un placement financier qui permet au souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif de le transmettre à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie. Il peut être transmis en cas de décès, mais généralement on peut très bien faire des retraits soit même. La fiscalité est telle qu’il vaut mieux retirer à partir de 4 ans pour minimiser les pénalités sur ses gains voire 8 ans pour ne plus avoir de pénalités.

Sur un long-terme, choisissez un investissement dans l’immobilier ou l’achat de parcelles de terrain. La pierre prend toujours de la valeur. C’est sans doute l’investissement le plus rentable à long terme. Cet investissement peut se faire par le biais d’un investissement locatif par exemple. L’objectif avec ce support est de faire en sorte que les loyers remboursent l’emprunt qui aura pu être nécessaire à l’acquisition du bien immobilier. Généralement, ce type d’investissement n’est pas trop risqué mais vous pouvez tomber sur des locataires mauvais payeurs ou encore avoir mal estimé le prix du loyer. On peut aussi se protéger contre les mauvais payeurs via des assurances qui couvrent les loyers impayés. On peut aussi tout simplement investir dans l’immobilier en achetant son propre appartement ou maison. Au terme du remboursement de l’emprunt, ce bien vous appartiendra de plein droit.

Quand on veut gérer ses finances, il est aussi important de penser à diversifier les supports de placement. Ainsi je ne placerai pas toute mon épargne dans l’achat d’immobilier par exemple. Il est préférable d’investir sur chacun des supports d’épargne/investissement à disposition afin de réduire un risque de perte mais aussi de maximiser son rendement.

Ainsi, un autre moyen d’investissement est la bourse. Cependant il vaut mieux ne pas s’y orienter quand on est débutant car la bourse est très volatile en terme de rendements et il vaut mieux être expert pour savoir quand acheter et vendre pour ne pas perdre de l’argent. On peut investir en bourse par le biais des comptes titres ou des plans épargne action. Si vous êtes débutant, je vous recommande d’opter pour un mandat de gestion via des gestionnaires de portefeuille spécialisés.

Pour finir, n’oubliez pas votre retraite. Elle se prépare quand on est encore jeune. Ceux qui sont en France ou travaillent dans le secteur formel en Afrique bénéficieront d’un système de retraite qui permettra d’assurer un minimum. Il est malgré tout judicieux de se constituer sa retraite privée auprès de sa banque ou de son assureur notamment. Il existe différents supports destinés au projet d’épargne retraite qui vous permettra de verser de l’argent régulièrement sur un compte qui ne pourra être débloqué qu’à la retraite.

Même si on n’a pas beaucoup d’argent, on peut se constituer une épargne. Imaginons, 50 euros par mois sur un support bloqué.

En 1 an, on a 600 euros, en 5 ans, 3000 euros, en 30 ans, 18 000 euros et ça c’est sans compter les intérêts. Alors n’attendez plus, épargnez… sur un compte bloqué !

No Comments

Leave a Reply